top of page

Le son, médecine universelle.

246012480_1014659712709072_5616387698739799541_n.jpg
histoire du son

" Tout est déterminé par des forces sur lesquelles nous n'exerçons aucun contrôle. Ceci vaut pour l'insecte autant que pour l'étoile. Les êtres humains, les légumes, la poussière cosmique - nous dansons tous au son d'une musique mystérieuse, jouée à distance par un flûtiste invisible. " Albert Einstein

Les médecines ancestrales de plusieurs continents sont directement liées aux pouvoirs de la Musique.

Depuis des milliers d’années, les Chinois ont établi un lien inhérent entre la musique, la morale et la santé. L’idéogramme chinois qui signifie « médecine » (藥 « yao ») contient deux racines qui correspondent aux deux remèdes que sont les « herbes – plantes (« mù ») et la « musique » ou « son du bonheur » (樂 « yuè »).

La médecine chinoise définit six sons guérisseurs qui harmonisent l’énergie vitale et influencent la santé de certains organes. La médecine ayurvédique, elle aussi, développe toute une thérapie utilisant la lecture et le chant de textes sanskrits et de râgas en fonction des organes malades.

Partout dans le monde, les écrits, artefacts et monuments sont mémoire de l’importance constante du son à travers les différentes cultures, les règnes (animal, végétal, minéral…), l’espace et le temps.

Son implication dans notre histoire est UNIVERSELLE.

 

IMG_2360.JPG
bottom of page